Vaccin anti-Covid-19 : des effets secondaires importants

L’utilisation des vaccins (Pfizer-Biotech, Moderna, AstraZeneca) dans la lutte contre le coronavirus est une méthodologie adoptée par la communauté internationale pour leur efficacité. Cependant, comme on pouvait s’y attendre et comme certains scientifiques l’ont prédit, ces vaccins présentent des effets secondaires plus graves que ce à quoi on s’attendait. Des études ont donc été menées pour évaluer l’impact négatif de ces virus sur la santé des patients. 

Effets secondaires du vaccin Pfizer-BioTech

Le plus souvent utilisé sur les couches les plus vulnérables (enfants et personnes âgées), Pfizer –BioTech aurait eu comme effet, l'augmentation de la pression artérielle chez 73 patients. Même si ces symptômes sont intervenus sur une courte période, un suivi scientifique rigoureux doit être fait à la longue pour attester de la sécurité du vaccin. L’OMS exhorte les patients à faire un check-up de leur pression artérielle toutes les semaines.  

Effets secondaires du vaccin AstraZeneca 

Les effets secondaires présentés par ce vaccin sont plus conséquents même s'ils ne sont pas du tout dangereux. En effet, environ 150 signaux de grippes intenses ont été identifiés sur un total de 10000 vaccinés. On note aussi chez les patients une légère fièvre, des douleurs musculaires ainsi que des migraines légères. Rien de bien grave, car ces effets secondaires ont pu être estompés grâce à l'utilisation du paracétamol (voir la recommandation de votre médecin). 

Effets secondaires du vaccin Moderna 

Des effets indésirables ont pu être relevés chez 40 individus vaccinés sans grand éclaircissement sur la vraie nature de ces effets. Ce vaccin ne fournit aucune bonne sécuritaire jusqu’à ce jour. Toutefois des suivis sont en train d’être fait pour procéder à l’identification des effets secondaires et leur évaluation de leur impact sur la santé des patients. 

Ces travaux montrent l'engouement de la recherche et de l’OMS dans le cadre de la fixation d’une solution unique et sans danger pour lutter contre le coronavirus.