Covid-19 : l’OMS informe sur l’origine de la pandémie

Une équipe d’enquête de l’OMS s’est rendu dans le berceau de la pandémie du covid-19 à Wuhan assisté par d’éminents chercheurs chinois ont enquêté durant une période de deux semaines sur l’origine réelle du coronavirus. À la base, l’hypothèse émise stipulait que le virus utilisé pour des tests sur des animaux a finalement été propagé hors du laboratoire. Mais est-ce réellement l’origine du virus ? Découvrons en quelques points les retours d’enquête des scientifiques. 

Le pangolin : à l’origine de la propagation du virus parmi la race humaine

L’hypothèse de base des chercheurs stipulait qu’un virus qui a pu se propager au plan mondial est un virus qui a eu le temps de s’adapter à au milieu humain par le biais des animaux. Des recherches effectuées par l’université d’agriculture du sud de la Chine ont montré que la chauve-souris est un vecteur potentiel de la maladie et que le pangolin pourrait aussi l’être.la question qui se pose est de savoir si ces derniers ont pu transmettre ou non le virus à d’autres de leurs semblables. Et si tel est le cas, quelle est la démarche à suivre pour neutraliser ce virus et l’empêcher de se transmettre. L’idée d’un vaccin pour animaux serait-elle envisageable ?

L’avènement du covid-19 : hypothèse de la contamination via produits alimentaires  

L’hypothèse selon laquelle, la propagation du virus serait due à la consommation de produits alimentaires congelés n’est pas encore vérifiée. Cependant, des recherches effectuées montrent qu’il existe des traces du virus dans certains produits venus de l’extérieur du pays. Mais qu’en est-il d’une possible transmission du virus des aliments vers l’homme ? Des études scientifiques sont actuellement en train d’être menées par l’OMS afin d’obtenir plus d’éclaircissement. 

Le virus du Covid-19 : fuite probable d’un laboratoire 

Cette hypothèse ne tient tout simplement pas la route selon le chargé de l’OMS à Wuhan. Cette ville est un important centre de virologue compétent et ne serait laissée échapper un virus aussi dangereux par faute professionnelle. Cette accusation pourrait tout simplement être l’ouvre d’un complot international orchestré.