Comment créer son cabinet médical?

La densité de la population dans certaines régions constitue un paramètre non négligeable dans la prise en charge sanitaire des habitants. Très vite, les hôpitaux publics se trouvent débordés et non accessibles rapidement par les habitants en raison de la distance qui les sépare de l’établissement sanitaire. Il importe alors que des praticiens du domaine mettent sur pied des cliniques ou des cabinets privés afin de pallier ces insuffisances. Quelles sont les étapes à suivre dans cette aventure ?

L’étude de marché

Exercer de façon libérale la médecine revient à créer une entreprise et à la mener à bon port. Ainsi, comme toute entreprise professionnelle et financière, il s’avère indispensable de mener une étude préalable. Elle analyse consiste à analyser le marché sur lequel vous désirez vous implanter en suivant un certain nombre de critères : la démographie, le revenu moyen des habitants, la présence de cabinet concurrente, etc. Si vous avez eu de problème ou en prévision des problèmes de recouvrement ou de gestion du tiers payant, confiez vous à cette structure pour satisfaction.

autres actions préliminaires

Après l’étude de marché, vous devez choisir le statut juridique de votre cabinet, ensuite, rechercher le terrain ou le local où ce dernier sera implanté. Le choix du local doit répondre à un certain nombre de normes nécessaires au bon fonctionnement du cabinet médical. En effet, il doit répondre aux exigences techniques et sécuritaires en vigueur dans le secteur de la santé. Après cette étape, la rédaction d’un business plan ainsi que la recherche de financement constituent les actions à mener pour concrétiser le projet de création du cabinet médical.

les différentes formalités administratives

Une fois les préliminaires réglés, il faut passer à la phase administrative de votre projet. En ce moment, vous devez :
Vous inscrire à l’ordre des médecins de votre pays ;
Enregistrer le cabinet auprès de l’assurance maladie ;
Contracter une assurance Responsabilité Civile et Professionnelle ;
Adhérer aux différentes instances nécessaires ;
Déclarer la fiche de patientèle ;
Ouvrir un compte bancaire professionnel.